Musées "della Linguella"

Zone archéologique de "La Linguella"

L’ordre architectural militaire a été pensé et construit par les meilleurs ingénieurs de Cosme I De’Medici et offre à Portoferraio un panorama éternel. La ville est née autour de son port pour défendre la partie la plus vitale qui est la Darse qu’elle encercle avec ses fortifications puissantes comme une étreinte. Les citadelles de la ville sont trois: la ville-forteresse conçue par Cosme I: le Fort Faucon, le Fort Étoile et Linguella à qui l’on a attribué le nom grâce à sa longue langue de terre étroite. La zone de Linguella est un superbe exemple d’architecture militaire utilisée pour défendre la zone du port: la Torre del Martello (la Tour du marteau) dû à sa forme particulière ou de Pasanante qui dérive du nom de l’attenteur anarchique du roi Umberto I, enfermé ici en 1886. Cette zone historique a été sévèrement touchée par les bombardements durant les deux conflits mondiaux, mais c’est grâce à cette blessure que plus tard, ce lieu enchanteur a vécu sa grande période de renaissance.

Durant les travaux de rénovation, une partie des restes de la base et du pavage d’une villa romane qui date de la moitié du I siècle av.J.-C jusqu’à la fin du III siècle A.D, fut découverte et exposée au public plus tard. Aujourd’hui, nous pouvons admirer ces restes situés aux pieds de la Tour comme témoins de l’antique origine de la ville. Plusieurs problèmes ont empêché une investigation plus approfondie de ce site archéologique: les grands travaux de réalisation des fortifications des Médicis ont touché une grande partie de la stratification antique.

Les premières nouvelles parvenues à nous se trouvent dans quelques documents des archives de l’an 1548, basés surtout sur la correspondance entre le granduc et les fonctionnaires qui étaient en charge des travaux de construction et de développement des fortifications. Les autres difficultés pour l’étude des plus anciennes couches de la villa, ont été les phénomènes de bradysisme dûs à l’élévation de la mer de presque un mètre par rapport à l’époque romane.

Cliquez pour agrandir
Zone archéologique et Musées de 'La Linguella' dans le port de plaisance de Portoferraio - Ile d'Elba
Zone archéologique et Musées de 'La Linguella' dans le port de plaisance de Portoferraio - Ile d'Elba
Zone archéologique et Musées de 'La Linguella' dans le port de plaisance de Portoferraio - Ile d'Elba
Zone archéologique et Musées de 'La Linguella' dans le port de plaisance de Portoferraio - Ile d'Elba
Zone archéologique et Musées de 'La Linguella' dans le port de plaisance de Portoferraio - Ile d'Elba
Zone archéologique et Musées de 'La Linguella' dans le port de plaisance de Portoferraio - Ile d'Elba
Zone archéologique et Musées de 'La Linguella' dans le port de plaisance de Portoferraio - Ile d'Elba
Zone archéologique et Musées de 'La Linguella' dans le port de plaisance de Portoferraio - Ile d'Elba
Zone archéologique et Musées de 'La Linguella' dans le port de plaisance de Portoferraio - Ile d'Elba
Zone archéologique et Musées de 'La Linguella' dans le port de plaisance de Portoferraio - Ile d'Elba
Zone archéologique et Musées de 'La Linguella' dans le port de plaisance de Portoferraio - Ile d'Elba
Zone archéologique et Musées de 'La Linguella' dans le port de plaisance de Portoferraio - Ile d'Elba
Zone archéologique et Musées de 'La Linguella' dans le port de plaisance de Portoferraio - Ile d'Elba
Zone archéologique et Musées de 'La Linguella' dans le port de plaisance de Portoferraio - Ile d'Elba
Zone archéologique et Musées de 'La Linguella' dans le port de plaisance de Portoferraio - Ile d'Elba
Zone archéologique et Musées de 'La Linguella' dans le port de plaisance de Portoferraio - Ile d'Elba


MUSÉE ARCHÉOLOGIQUE DE "LINGUELLA"

La Linguella n’a jamais été destinée pour être habitée mais fut utilisée pour les dépôts et les entrepôts.

Les lieux où se trouve le Musée Civique Archéologique étaient au début du XVI sec. des entrepôts pour le sel, qui devinrent plus tard, des entrepôts de thon et lieu de conservation du thon. Plus tard, durant l’époque de la Lorraine, ces lieux furent transformés en prison. Le muséee civique a été établi par le Conseil de la mairie en 1981 et inauguré en 1985 en l’occasion de la grande exposition sur l’Ertruria Mineraria et ouvert définitivement au public en 1988. Il est composé de deux salles, la première se trouve au rez-de-chaussée et l’autre au premier étage. Cette dernière expose des vestiges archéologiques mis en ordre selon une ligne historique-topographique que divers archéologues du Département des Sciences Archéologiques de l’Université de Pise en prennent soin, sous la guide du professeur Orlanda Pancrazzi.

L’arc chronologique dans ce musée commence de la période de la fin du VIII siècle- début VII siècle av., J.C jusqu’aux débuts VII siècle A.,J.C et le V siècle A.D. La grande collection de matériaux de l’île d’Elbe et de l’Archipel est exposée dans une vétrine avec des panneaux didactiques qui permettent de voir chaque pièce séparemment, en montrant les caractéristiques principales, la chronologie et la signification historique de chacune d’elle. D’autres vétrines dédient un espace pour les questions liées à l’économie de l’île d’Elbe (les minéraux de fer) ou au commerce maritime du vin et à la description des navires et de leurs différentes parties. Les nombreuses amphores avec leur contenu aident à reconstruire le commerce des nourritures alimentaires et permettent en même temps d’améliorer la compréhension des objets.

L’ancre en fer est une pièce rare et curieuse et provient de l’épave de Montecristo sur laquelle les concrétions marines ont fixé de nombreuses coupes de vernis noir et de vases de décorations de bord. Une autre pièce intéressante à voir c’est l’Ara d’Attiano en granite qui date du II siècle A.D, retrouvée en proximité des caves de granite de Seccheto, dédiée à Hercule d’Attiano, peut-être préfet de l’empereur prétorien Adriano à l’époque. Sur la partie antérieure l’on trouve une inscription de dédicace :"P. ACILIUS ATTIANUS PRAEF. PR. HERCULI SANCTO D.D. ". Un gourdin (attribué à Hercule) sculpté en reliefs, complète la dédicace, tandis que, toujours sculptés en reliefs, une lance et un bouclier décorent la partie postérieure. Quelques vétrines sont dédiées à l’exposition des materiaux prestigieux de la collection civique des Mellini et des Foresi.

Horaires des visites:
10:00 - 16:00

Prix:

Cosmopoli Card valide 7 jours
Plein tarif € 7,00
Réduction familles, enfants 6-18, étudiants, plus de 70 € 5,00.

* Zone archéologique de "La Linguella"
Plein tarif € 4,00
Réduction familles, enfants 6-18, étudiants, plus de 70 € 3,00

Gratuité:
1 gratuit tous les 25 pax
1 guide/accompagnateur gratuit
Habitants de la Comune di Portoferraio
Enfants 0-6 anni